Juin - Juillet - Août 2024


Passifs agressifs, doux tyrans, ou franchement violents verbalement et/ou physiquement, je ne m'habitue pas à la violence dans les rapports humains. Que ce soit en auto ou à côté de chez nous, le partage d'expérience, le dialogue et la nuance disparaissent peu à peu. J'ai beau me dire que j'ai du rater une étape, et que j'ai encore une bonne marge de progression sur la question des relations humaines, je ne trouve plus de mode d'emploi tant il est devenu délicat de se parler simplement.


J'observe au cabinet que nombre d'entre nous vivons cela, et sommes démunis. Certes, la justice peut passer, on peut aussi se barricader, fuir, ou encore se taire. Mais personnellement, la sidération me tétanise sur place. Que s'est-il passé ? Comment en est-on arrivés là ? Que faire d'autre que se reposer, et prendre du recul ? Doit-on tout accepter pour être en paix ?


Quelqu'un m'a dit une fois, avec votre métier, vous êtes Zen, vous pouvez tout supporter !


La bonne nouvelle est que ce chaos sera créateur. À chacun d'entre-nous la responsabilité de (re)trouver notre cosmogonie, notre Essentiel.


Bravo à celles et ceux qui battent le pavé pour rappeler au monde que nous sommes humains et que nos vies sont précieuses où que nous soyions.


« Que la Société fasse toujours pour l'individu autant que la Nature »

Victor Hugo